• Alcatel

    United Nations

    Health Canada

    PharmaCare

  • iSkin

    Samsonite

    TransCanada

    American Standard

  • RCMP

    Nalcor Energy

    CSC

    WSCC

  • Ontario Ministry of Labour

    Technicolor

    Action Canada

    Volkswagon Group Canada

  • Technicolor

    Blinds To Go

    ScotiaBank

    Caterpillar Inc

    Manulife

  • Telus

    Kaiser Foundation

    TrojanOne

    WSIB

  • Staples

    The Pinnacle Group

    CIBA Vision

    Consolate of Mexico

Follow us:

Construire un Site Web POUR

 

Placer les Gens au Centre du Processus

 

Vous êtes ici : Accueil > Articles > Construire un Site Web POUR (French)

(Visit English language page)

 

Tables des matières de l’article

  1. Page actuelle : Page 1 : Placer les Gens au Centre du Processus
    1. Motivations à Créer du Contenu Web Accessible
    2. Comprendre les Perspectives et les Besoins de l’Utilisateur
    3. Aller Au-delà de l’Accessibilité Technique
    4. Se Concentrer sur les Principes d’Accessibilité
  2. Page 2 : Perceptible
  3. Page 3 : Utilisable
  4. Page 4 : Compréhensible
  5. Page 5 : Robuste

Motivations à Créer du Contenu Web Accessible


Il y a au moins trois sortes de raisons qui pourraient motiver les gens à créer du contenu web accessible :

  1. Pour améliorer les vies des personnes handicapées (motivations centrées sur l’humain)
  2. Pour viser un public ou une base de consommateurs plus large (motivations de marketing ou centrées sur l’économie)
  3. Pour éviter les poursuites judiciaires et/ou la mauvaise presse (motivations de relations publiques et centrées sur la punition)

Tous ces éléments peuvent être de bonnes raisons. Les sites Web accessibles accompliront tous ces objectifs. Les motivations sont énumérées dans l’ordre du plus altruiste au moins altruiste, mais tant que le site web est accessible à la fin, ce que les motivations des développeurs étaient au départ ne compte peut-être pas.

Peu importe la motivation qui anime un développeur particulier, un principe demeurera toujours vrai : l’accessibilité du Web est plus facile à atteindre quand les gens sont au centre du processus. Même ceux qui essayent simplement d’éviter les poursuites judiciaires réalisent tôt ou tard que les besoins du public visé—les personnes handicapées—doivent être soigneusement considérés et traités.

  • Comprendre les perspectives et les besoins de l’utilisateur
  • Aller au-delà de l’accessibilité technique
  • Se concentrer sur les principes d’accessibilité

 

Comprendre les Perspectives et les Besoins de l’Utilisateur

Les techniques et les directives de l’accessibilité du Web n’ont pas été inventées pour compliquer la vie des développeurs web. Elles ont été inventées pour faciliter la vie des personnes handicapées. Comme tout le monde, les personnes handicapées veulent et ont besoin d'accéder aux types de ressources offertes sur le web. De nombreux services et biens qui n’étaient autrefois disponibles qu’en visitant les bureaux et les magasins de briques et de mortier, sont maintenant disponibles en ligne, depuis le confort de sa maison. Rien ne pourrait être plus parfait en termes de disposition d’un monde plus accessible aux personnes handicapées.


Le Web n’est pas une barrière pour les personnes handicapées, c’est la solution. Le Web a le potentiel de révolutionner au jour le jour la vie de millions de personnes handicapées en améliorant leur capacité à accéder indépendamment à l’information, la communication, le divertissement, le commerce, et d’autres aspects de la vie que la plupart des gens tiennent pour acquis. Cependant, pour que les personnes handicapées profitent du plein potentiel du Web, les développeurs web doivent s’engager à concevoir en ayant l’accessibilité à l’esprit en permanence . Échouer à faire cela risque de transformer une solution révolutionnaire en un autre obstacle encore dans les vies des personnes handicapées.
C’est pourquoi l’accessibilité du Web a été inventée. C’est la perspective qu’il faut garder à l’esprit lors du développement de sites Web. Après tout, les personnes handicapées sont des personnes.

Elles veulent juste profiter pleinement de la vie. Un Internet accessible n’est pas une solution miracle ou une panacée à chaque obstacle rencontré par les personnes handicapées, mais c’est au moins un pas dans la bonne direction.


Aller Au-delà de l’accessibilité technique


Les techniques et les directives sont importantes parce qu’elles représentent une tentative de définir et de normaliser ce que l'accessibilité signifie. Elles représentent un consensus, ou du moins une opinion de la majorité, à propos des pratiques exemplaires et méthodes pour atteindre l'accessibilité du web. Les Directives d’Accessibilité du Contenu du Web (WCAG) sont l’ensemble le plus largement accepté de recommandations, et ont été développées sur plusieurs années d’engagement collaboratif par un panel d’experts et d’individus intéressés. Le processus rigoureux est délibérément lent et méthodique, dans le souci de considérer une grande variété de points de vue et de questions. Pourtant, aucun des participants à ce processus n’oserait jamais affirmer que les directives sont le dernier mot sur l'accessibilité, ou que la conformité aux directives garantira l’accessibilité aux contenus du Web. Les directives constituent une excellente base sur laquelle bâtir un contenu Web accessible, mais à moins que les développeurs comprennent les raisons derrière les directives, ils pourraient appliquer les directives de manière incorrecte ou inefficace.


Par exemple, l’une des directives les plus connues est de prévoir un texte alternatif pour les images dans l’attribut alt de la balise <img>. Si les développeurs Web n’apprennent que la directive, mais pas la raison de la directive, ils peuvent fournir un texte alternatif qui n’est pas utile pour les utilisateurs qui en ont besoin. Ils peuvent même créer des obstacles à l’accessibilité plutôt que de les résoudre.


(Consultez
texte alternatif efficace pour plus d’informations.)


Quand les développeurs se concentrent sur les détails techniques, ils peuvent atteindre l'accessibilité technique, mais ils ne pourront peut-être pas réaliser l'accessibilité utilisable. Pour faire une comparaison, un grand bâtiment de bureaux peut être techniquement accessible à une personne qui est aveugle—ce qui signifie que cette personne peut être capable de marcher à travers tous les couloirs, d’utiliser les ascenseurs, d’ouvrir les portes, etc. —mais sans une explication (ou peut-être une carte tactile) de la façon dont l’immeuble est agencé, du lieu des ascenseurs et des portes, et des bureaux et leurs étages, la navigation au sein du bâtiment sera assez difficile, surtout au début. La personne peut essayer de trouver les endroits à travers un processus d'essais et d'erreurs, mais c’est un processus très lent et gênant. Le bâtiment est accessible, mais pas très utilisable.


De la même manière, les développeurs Web peuvent créer des sites Web qui sont possibles à accéder par les personnes handicapées, mais seulement avec une grande difficulté. Les normes techniques sont importantes, mais elles peuvent être elles-mêmes insuffisantes. Les développeurs doivent apprendre quand et comment aller au-delà des normes techniques quand cela est nécessaire.


Se concentrer sur les Principes d’Accessibilité


La version 1.0 des
Directives d’Accessibilité du Contenu du Web s’est fortement concentrée sur les techniques pour accomplir l’accessibilité, notamment dans sa relation avec l’HTML. WCAG 2.0 adopte une approche différente : elle se concentre davantage sur les principes d'accessibilité, et présente quelques techniques dans des documents distincts. En se concentrant davantage sur les principes plutôt que sur les techniques, la version 2.0 des directives est plus souple, et encourage les développeurs à réfléchir au processus sur le plan conceptuel. Les quatre grands principes directeurs de l'accessibilité dans la WCAG 2.0 sont :

  • Perceptible
  • Utilisable
  • Compréhensible
  • Robuste

Idéalement, ces principes énoncent un acronyme qui est relativement facile à retenir : POUR (Perceivable – Operable – Understandable – Robust). L’idée est de créer un site web POUR, pour ainsi dire. Le jeu de mots peut être ridicule, mais s’il aide les développeurs à mémoriser les principes, c’est qu’il a atteint son but. Chacun de ces principes est discuté en profondeur dans les parties suivantes. Pour l'instant, il suffit de dire que l'application des principes POUR aide à placer les gens au centre du processus, qui est, en fin de compte, la raison même pour laquelle les questions sont discutées.

 

© 2015 WebAIM
Utah State University
6807 Old Main Hill
Logan, UT 84322-6807
435.797.7024